Le Quotidien du Midi


 

14 juillet : un hommage aux soignants engagés dans la lutte contre le Covid-19


PARIS. Cette année, la cérémonie militaire du 14 juillet, présidée par Emmanuel Macron, entouré des membres du Gouvernement, était adaptée dans son format et dans son organisation, avec un nombre limité de personnes et dans le respect des règles sanitaires. Avec un défilé des troupes à pied simplifié et sans parade motorisée, la cérémonie s’est tenue sur l’emblématique place de la Concorde, avec l’avenue des Champs-Élysées en perspective. La musique et le 1er régiment d’infanterie de la Garde républicaine ont assuré l’ouverture de la cérémonie. Un hommage a été rendu aux soignants engagés dans la lutte contre le Covid-19. En plus de la Patrouille de France qui a effectué plusieurs passages au-dessus des Champs-Elysées, un défilé aérien a aussi été l’occasion de montrer les capacités d'évacuation sanitaires employées pendant cette crise sanitaire exceptionnelle. La cérémonie était également placée sous le thème de « l’année de Gaulle », en raison d’un triple anniversaire : 130eme anniversaire de sa naissance, 80eme anniversaire de l’Appel du 18 Juin et 50eme anniversaire de sa disparition. Cinq pays étaient présents à cette occasion : l'Allemagne ; l'Autriche ; le Luxembourg ; la Suisse, pour le soutien apporté à la France dans la lutte contre le Covid-19, ainsi que la Grande-Bretagne pour sa participation dans le défilé aérien en hommage au général de Gaulle. (14/07/2020)


Lancement du Plan national de mobilisation des logements et locaux vacants

PARIS. Tous les leviers pour loger les Français doivent être activés : la construction neuve, la réhabilitation du parc existant mais aussi la remise sur le marché des logements vacants. L’Etat lance un appel aux propriétaires de ces logements pour mobiliser les différentes solutions qui s’offrent à eux et propose également aux maires de l’aider à construire des stratégies de lutte contre la vacance. 200 000 logements du parc privé sont structurellement vacants dans les territoires tendus. C’est une ressource pour mettre sur le marché une offre complémentaire à la construction neuve. Pour remettre ces biens sur le marché, un Plan national de mobilisation des logements et locaux vacants vient d’être officiellement mis en place. Il repose sur trois principes : identifier, inciter et, si nécessaire, réquisitionner. Identifier grâce aux données jusqu’alors inexploitées. Le Plan permettra de cartographier la vacance et en comprendre les causes ; inciter à la location en prenant en compte le point de vue des propriétaires de logements vacants ; réquisitionner, notamment dans les territoires tendus, où les démarches d’incitation auprès des propriétaires, en particulier les personnes morales (banques, assurances, financiers) auraient échoué. Pour sa mise en œuvre, le plan s’appuiera sur des territoires d’accélération. Les collectivités seront accompagnées et disposerons de nouveaux outils pour repérer les logements vacants, caractériser le profil des propriétaires et adapter leur communication. Après les élections municipales, une dizaine de territoires volontaires sera identifiée pour construire avec les élus et leurs équipes une stratégie territoriale de lutte contre la vacance. (10/02/2020)


 

Des vents à 140 km/h sur les bords de la Manche

PARIS. Météo France annonce un épisode tempétueux. La tempête « Ciara » circulant au nord des Iles Britanniques donnera, dès dimanche soir, des vents entre 100 et 120 km/h à l'intérieur des terres au nord de la Seine, voire plus ponctuellement. Sur les caps exposés de la Manche on pourra atteindre 120 à 140 km/h. Le ciblage précis du risque de vent supérieur à 100 km/h à l'intérieur des terres dans les régions plus au sud doit être encore affiné. Ces vents tempétueux se propageront en cours de nuit de dimanche à lundi vers les Ardennes et les Vosges. Par la suite, lundi, le risque tempétueux concernera les massifs alpins, puis la Corse. A noter le contexte de coefficients de grandes marées en hausse, engendrant un risque de vagues-submersion sur la Manche et la Bretagne dès dimanche soir. (08/02/2020)
 

Baisse de la mortalité routière en 2019

PARIS. Selon les estimations provisoires de l’Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière (ONISR), 3 239 personnes ont perdu la vie sur les routes de France métropolitaine en 2019. Avec 9 décès de moins qu’en 2018, la mortalité routière de l’année 2019 est en baisse de -0,3% par rapport à 2018, jusqu’alors meilleure année de référence. L’année 2019 enregistre donc le chiffre de mortalité sur les routes de métropole le plus bas de toute l’histoire des statistiques de la Sécurité routière. Après quatre années de hausse et de stagnation de la mortalité routière en France entre 2014 et 2017, 2019 confirme donc la rupture constatée en 2018 (-6,1% entre 2017 et 2019). Ces chiffres s’inscrivent dans un contexte de trafic routier en hausse, d’environ (+ 7% entre 2013 et 2018). Les autres indicateurs de l’accidentalité routière sont également en baisse : les accidents corporels de - 1,1%, soit 604 accidents en moins ; les personnes blessées de - 0,6%, soit 392 personnes blessées en moins. La baisse de la mortalité routière profite à tous les usagers sauf aux cyclistes. La mortalité routière est en baisse pour les automobilistes, avec 1 621 décès (16 de moins) ; pour les deux-roues motorisés avec 747 décès (13 de moins); pour les camionneurs avec 38 tués (6 de moins). Enfin, 472 piétons ont été tués sur les routes en 2019 (1 de plus). La mortalité des cyclistes augmente avec 184 tués (9 de plus). D’après l’ONISR, en comparaison des cinq dernières années, 209 vies ont été épargnées lors de la première année de l’entrée en vigueur du passage à 80 km/h sur les routes. Par ailleurs, selon l’ONISR, 254 personnes sont décédées sur les routes en Outre-mer en 2019 (+ 5,8% soit + 14 tués). On déplore ainsi en 2019, 2 887 accidents corporels (+ 11,6 % par rapport à 2018, soit + 301 accidents). 3 351 personnes ont été blessées (+ 5,5% soit + 185 blessés). (01/02/2020)


En bref


 
 
ce site a été créé sur www.quomodo.com