Le Quotidien du Midi


 

Des fromages Saint-Félicien et Saint-Marcellin retirés du marché

PARIS. Depuis le 21 mars, treize cas de syndrome hémolytique et urémique (SHI) dus à une infection à Escherichia coli de type O26 sont survenus chez des jeunes enfants de six mois à quatre ans, dans plusieurs régions. Les autorités sanitaires ont entrepris les investigations nécessaires afin d’identifier la source de contamination alimentaire à l’origine de ces cas et protéger les consommateurs. « D’après les premiers résultats des investigations, plusieurs de ces enfants ont consommé des fromages Saint-Félicien et Saint Marcellin avant le début de leurs symptômes. Parmi ces enfants, 3 auraient un lien possible avec la consommation de fromages Saint Félicien et Saint Marcellin fabriqués par la Société Fromagerie Alpine à Romans-sur-Isère dans la Drôme » précise le ministère des Solidarités et de la Santé.  Par mesure de précaution, les autorités sanitaires ont décidé de procéder ce jour au retrait du marché des produits concernés et d’effectuer un rappel auprès des consommateurs (photo/fromage-saint-marcellin.fr). Les produits concernés sont les suivants : marque sanitaire (estampille) : FR 26 181 001 CE ; dénomination des produits : Saint-Félicien et Saint-Marcellin ; présentation : fromage entier de 180g (Saint-Félicien) 80g (Saint Marcellin) ;tous les lots de l 032 à l 116 ; marques commerciales : Fromagerie alpine, Carrefour, Reflet de France, Leclerc, LIDL, Auchan, Rochambeau, Prince des Bois, Sonnailles et Préalpin ; distribution : France entière. Les enseignes ayant distribué ces produits sont tenues d’informer leurs clients. Des affichettes seront notamment apposées sur les points de vente concernés. La bactérie E. coli est naturellement présente parmi la microflore digestive de l’homme et des animaux à sang chaud. Certaines souches d’E. coli sont pathogènes, et peuvent être responsables chez l’homme de troubles variés allant d’une diarrhée bénigne à des formes plus graves comme des diarrhées hémorragiques ou des atteintes rénales sévères comme le SHU, principalement chez le jeune enfant. Il est demandé aux personnes qui détiendraient les fromages concernés de ne pas les consommer, et plus particulièrement les jeunes enfants, femmes enceintes, personnes immunodéprimées et personnes âgées, et de les rapporter au point de vente où ils ont été́ achetés. Les personnes qui en auraient consommé et qui présenteraient des symptômes de type diarrhées, douleurs abdominales ou vomissements doivent consulter, au plus vite, leur médecin traitant en mentionnant cette consommation et le lien possible avec la bactérie Escherichia coli. En l’absence de symptôme dans les 10 jours après la consommation des produits concernés, il est inutile de s’inquiéter et de consulter un médecin. (27/04/19)


 


En bref

RETRAIT. Selon le ministère de la Solidarité et de la Santé, quatre personnes atteintes de listériose, infectées par la même souche de Listeria, ont été identifiées par le Centre National de Référence (CNR) des Listeria. Les investigations menées par Santé publique France et la Direction générale de l’alimentation ont permis d’identifier à ce stade la consommation de fromages fabriqués par la Ferme du Castérieu dans les Hautes-Pyrénées pour deux des cas. La Ferme du Castérieu (FR 65 340 001 CE) procède donc ce jour, en lien avec les autorités sanitaires, au retrait de la vente et à un rappel de tous les fromages au lait pasteurisé de vache, mélange vache-brebis, et de brebis de la marque CASTERIEU. Ces produits ont été commercialisés en vente directe à la Ferme du Castérieu ou en magasin entre le 1er mai et le 8 août 2019. Les magasins concernés situés dans les départements 17, 31, 32, 33, 64 et 65 ont mis en place des affichettes au niveau des rayons afin d’informer les consommateurs. Certains de ces produits ont cependant été commercialisés avant la mesure de retrait et les autorités sanitaires appellent à la vigilance des consommateurs. (09/08/2019)


RETRAIT. Suite à la mise en évidence de présence de salmonelles, Société des Caves procède par au retrait de la vente de plusieurs lots de Roquefort AOP. Les lots suspects ont fait l’objet d’un retrait en magasin par mesure de précaution. Certains de ces produits ont cependant été commercialisés avant la mesure de retrait. Il est donc recommandé aux personnes qui détiendraient des produits appartenant au lot décrit ci-dessous de ne pas les consommer. Société des Caves, a mis en place un uméro vert  0800 120 120 ouvert de 8 h 00 à 18 h 00 du lundi au vendredi). Produit : Roquefort portions 25g, tranche 200g commercialisés entre le 09 Juillet et le  2 août 2019 ; marque : SOCIETE FR 12.203.018 CE ; lot  3178B DDM 15/09/19 ; lot  3170B DDM 16/12/19 ; lot  8171A DDM 13/09/1. Les toxi-infections alimentaires causées par les salmonelles se traduisent par des troubles gastro-intestinaux souvent accompagnés de fièvre dans les quarante-huit heures qui suivent la consommation des produits contaminés. Ces symptômes peuvent être aggravés chez les jeunes enfants, les sujets immunodéprimés, les femmes enceintes et les personnes âgées. Les personnes qui auraient consommé les produits mentionnés ci-dessus et qui présenteraient ces symptômes, sont invitées à consulter leur médecin traitant en lui signalant cette consommation. (02/08/2019)


RETRAIT. Carrefour rappelle du lot d’ andouilles de Guénémé fabriquées par la société Bianic suite à la mise en évidence de la présence de Listeria monocytogenes. Il s’agit du lot portant les caractéristiques suivantes : nature du produit : Véritable andouilles de Guémébé ; marque : Reflets de France Gencod ; 2119963 (7 premiers chiffres du code barre) ; format : 270g (poids variable) ; DLC : 26/07/2019 ; lot : 91580057 L’ensemble du lot a été retiré de la commercialisation. Certains de ces produits ont cependant été commercialisés avant la mesure de retrait. Il est donc recommandé aux personnes qui détiendraient des produits appartenant au lot décrit ci-dessus de ne pas les consommer et de les détruire ou de les rapporter au magasin, où il leur sera remboursé. Les personnes qui auraient consommé les produits mentionnés ci-dessus et qui présenteraient de la fièvre, isolée ou accompagnée de maux de tête, sont invitées à consulter leur médecin traitant en lui signalant cette consommation. Les femmes enceintes doivent être particulièrement attentives à ces symptômes, ainsi que les personnes immuno-déprimées et les personnes âgées. Ces symptômes peuvent évoquer une listériose, maladie qui peut-être grave et dont le délai d’incubation peut aller jusqu’à huit semaines. Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter le service consommateurs Carrefour en composant le n° Cristal 09 69 39 22 44. (31/07/2019)


 
 
ce site a été créé sur www.quomodo.com