Le Quotidien du Midi


 

Près de 800 kg de viande de boeuf frauduleuse provenant de Pologne exportés en France

PARIS. Selon la Commission européenne, près de 3 tonnes de viande de bœuf frauduleuse provenant d’un abattoir en Pologne ont  été exportées et commercialisées dans 13 pays.  795 kg de ont été vendues en France. La direction générale de l’Alimentation du ministère de l’Agriculture a identifié les 9 entreprises de négoce qui ont reçu en première intention cette viande frauduleuse. Des enquêtes des services vétérinaires et des investigations ont aussitôt été conduites par les directions départementales en charge de la protection des populations. Ce samedi 2 février, la totalité de la viande a été retrouvée. Sur les 795 kg, 500 kg sont bloqués et seront détruits, 150 kg ont été vendus au consommateur via notamment des boucheries. Les 145 kg restants ont été identifiés dans des lots de viande commercialisés par des grossistes, boucheries ou restaurants. Une partie de ces lots a pu être retirée du marché.  Les boucheries concernées ont mis en place des affichettes pour informer leurs clients et rappeler ces produits frauduleux. A ce stade, quelques dizaines de restaurants et de boucheries sont concernés, en région Ile de France principalement, et dans les départements d’Ille et Vilaine (35) et du Loiret (45). Cette viande est impropre à la consommation car elle n’a pas fait l’objet d’une inspection officielle à l’abattoir mais aucun élément ne permet à ce stade d’identifier un risque pour le consommateur. Le risque bactérien est écarté par la cuisson. Le ministre de l‘Agriculture et de l’Alimentation, Didier Guillaume déclare : « Je tiens à  souligner la réactivité des services du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation et des professionnels du secteur qui se sont mobilisés pour gérer cette crise en moins de 72 h. Cela démontre bien l’efficacité de notre système de traçabilité en France ». (02/02/19)

 
 
ce site a été créé sur www.quomodo.com