La Tribune de l'Economie


 

Engie renforce sa position dans le transport d'électricité au Brésil

PARIS. Engie annonce avoir remporté l'appel d'offres lancé par Sterlite pour l'acquisition d'un projet de concession de 30 ans. Le projet comprend la construction, l'exploitation et la maintenance d'une ligne de transport d'électricité de 1 800 km, d'une nouvelle sous-station et l'extension de 3 autres sous-stations dans le nord du Brésil. Tous les permis d'installation nécessaires ont été obtenus pour commencer la construction en 2020. Le coût total de l'investissement dans le projet devrait s'élever à 750 millions d'euros. Cette concession de 30 ans sera le deuxième projet de transport d'Engie au Brésil. En décembre 2017, le Groupe a remporté l'appel d'offres d'Aneel pour le projet Gralha Azul, qui comprend la construction de 1 000 km de lignes de transmission, 5 nouvelles sous-stations et l'extension de 5 autres dans l'État du Parana. Avec 440 millions d'euros d'investissements, la construction de Gralha Azul est déjà en cours. Engie confirme ainsi sa position d'acteur majeur dans le secteur des infrastructures électriques en Amérique latine, avec près de 3 000 km de lignes déployées d'ici 2022 au Brésil et 2 200 km déjà déployés au Chili. « Cette transaction fait suite à l’acquisition au Brésil du réseau de transport de gaz Tag, qui représente 4500 km de gazoducs, soit 47% de l’ensemble des infrastructures gazières du pays. Nous accélérons la mise en œuvre de notre stratégie en Amérique latine où il existe un fort besoin de nouvelles infrastructures pour répondre à la demande croissante d'énergie » a déclaré Isabelle Kocher, directrice générale d'Engie. (23/01/2019)

En bref


 
 
ce site a été créé sur www.quomodo.com